Résister à la chaîne

Nous avons commencé le deuxième numéro de Quotidiens, vendredi dernier. Ce numéro parlera d’hommes et de femmes, ouvriers. La forme sera un peu différente que le premier numéro même si on aura toujours une alternance de lecture de textes, de jeu, de vidéos et de chansons. Pour ce numéro Rachid Boukrim nous a rejoint.
J’expérimente une nouvelle manière de travailler au plateau où l’on part de l’oralité. C’est à dire que j’amène des matériaux textuels : romans, témoignages, portraits sociologiques et je demande aux comédiens de partir de ces témoignages, de les lire et de partir au plateau en ne gardant que ce qu’il reste. Nous construisons le personnage par bribes de paroles. C’est plus que de l’impro, c’est un travail impressionniste. Par petites touches. Jusqu’à présent je n’avais travaillé avec cette méthode qu’avec les comédiennes de 501 BLUES mais je crois que c’est très intéressant pour ce type de travail car nous arrivons vite à une parole brute, très documentaire.
Hier, heureuse surprise un bande de « gratteux de Grenay » a débarqué pour nous accompagner en live sur ce numéro. C’est Philippe qui jouera avec nous. Au programme de ce numéro 4 chansons.
En tous cas beaucoup de plaisir de chercher encore et encore sur le sujet.
Pour finir juste quelques mots de L’ami Jean Pierre Levaray ouvrier-romancier, extraits de « Putain d’usine »
Personne ne parle de ce malaise qui touche les ouvriers qui ont dépassé la quarantaine et qui ne sont plus motivés par un travail trop longtemps subi. Qu’il a fallu garder parce qu’il y avait la crise, le chômage. Une garantie pour pouvoir continuer de consommer à défaut de vivre.

Publicités
Cet article a été publié dans QUOTIDIENS. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s