Pensée matinale

Je ne conçois pas le théâtre et l’art comme une fabrique d’illusions mais comme une révélation du réel. Un peu comme le bain d’un négatif argentique, où la photo mettait du temps à nous apparaître, le contraire du numérique où tout nous apparait aujourd’hui d’un seul clic que l’on multiplie à l’infini. L’art doit faire apparaître ce que l’on ne voit pas, peu ou mal. L’art que je conçois c’est juste un prolongement non pas de ma vie, mais de la vie. C’est pour cela que je crois l’art est vital s’il s’exerce au coeur de la société pour mieux la transformer. Bien sûr que tout cela est utopique mais je préfèrerai toujours l’utopie aux illusions perdues. Le cynisme et le réalisme sont les poisons de notre monde. Le peuple n’attend qu’une chose : Rêver.

Publicités
Cet article a été publié dans SOMMAIRE. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s